Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/01/2010

Talons aiguilles

Mes talons aiguilles martèlent le sol bruyamment. Je me dépêche pour attraper mon bus, et la rue déserte aux petites heures du matin résonne comme pour réveiller le voisinage. Mes pas sont sûrs, ma silhouette élancée, relevée d'une dizaine de centimètres.


J'avance, j'avance.


Cauchemard ou rêve. Prémonition ou nostalgie. Où vont mes pas?


Retour au réveillon de Noël.

Je me prépare en vue du repas de famille. Je suis en retard, comme d'habitude. Mes gestes sont toujours peu sûrs, mon équilibre précaire, mon ventre énorme, à presque 8 mois de grossesse. Je suis dans la chambre et je décide de d'enfiler mes bottes. Le talon est haut, presque 10 centimètres. Mais je suis bien dedans, la cheville soutenue. Je sais que ce n'est pas bon de porter des talons aussi hauts en fin de grossesse, mais je n'ai pas pu porter ces bottes depuis l'année dernière.

Je les ai enfilées. Quand je me redresse, face au miroir, j'apprécie ma silhouette. Pour une fois, je ne vois pas dans ce corps un ennemi. Au contraire, je porte fièrement mon bébé.


J'esquisse trois pas. Je ne devrai pas me déplacer beaucoup, les autres assureront le service. Trois pas. Et je comprends immédiatement que ça ne va pas. Mon pied droit. Il part en avant, ridicule membre fou. Je ne parviens pas à le poser normalement, il échappe à ma volonté. C'est inutile. Je pleure.


Quand je descends rejoindre ma famille, j'ai mis une paire de ballerines plates.


Il est parfois des petites choses anodines pour certains, des détails insignifiants, mais qui révèlent une vérité difficile. Avant d'avoir ma poussée, j'avais acheté une paire d'escarpins à talons hauts, jamais portés. Aujourd'hui, je regarde mes paires de chaussures sagement rangées dans le fond d'une armoire. Pourrais-je remarcher avec des talons?

Ma soeur me dit d'être patiente. Quand j'aurai accouché, je retrouverai davantage de mobilité. Je pourrai sans doute à nouveau mettre des talons. Ironie de la vie. Je me plains d'une toute petite chose.

La maladie s'insinue partout, jusque dans mes choix de chaussures.

Commentaires

j'ai accouché au mois de décembre et pendant les derniers mois de grossesse, je n'ai pas marché, j'étais la majeure partie de mon temps en fauteuil, ce qui m'a beaucoup fait pleurer
depuis que j'ai accouché, je remarche sans difficulté (bon d'accord ! avec ma canne quand même !), j'ai même fait une promenade de plus d'une heure la semaine dernière...tout ça pour te dire que la grossesse amplifie nos problèmes de mobilité, tu verras la différence une fois que tu auras accouché, j'en suis sûre !
en attendant, bon courage à toi

Écrit par : guimauve | 02/02/2010

J'utilise depuis 20 ans, le livre du docteur Pénoël sur le résultat de 40 ans de recherche en milieu hospitalier sur les huiles essentielles. Pour avoir utilisé plusieurs huiles selon ses recommendations et toujours trouvé ces dernières terriblement efficaces, je me permet de vous faire part de ses résultats concernant la sclérose en plaques:
Cistus ladiniferus L. pineniferum (Ciste ladinifère à pinène (ram.feuillés - Cistacées). (A acheter en pharmacie, après consultation chez homéopathe).
A noter que les huiles essentielles sont surtout efficaces en début de symptome.

Écrit par : rob | 30/05/2012

Les commentaires sont fermés.